http://crousticouette.cowblog.fr/images/blog.jpg
Le plus drôle c'est que j'ai presque envie de sourire. Comme un éclat de givre qui glace le sang. Il y a ces yeux qui brûlent, ces mains qui tremblent, et ses mots qui perturbent, ces doutes, ses doutes. On fait un peu toutes les gares içi, toutes directions, par la poste, par avion, à pieds. Et puis il y a les feuilles au sol qui nous arrachent de nos joues froides, gelées par l'air glacé mêlé de vent. C'est un peu le même frisson, le même effet, figé sur place, scotché, collé, flanqué, arrêté. Panneau stop, on va pas plus loin, sinon c'est retrait de permis et exile loin, loin, loin! Ce serait bête de perdre son permis, un si bon conducteur. Il y a un peu de la fée là-dedans, un saut d'ange, des ailes à la poudre de lumière, avec des auréoles bien garnies et des aura éblouissante. Si c'était le chapitre du bouleversement, ce serait un truc genre "La descente des anges sur Terre", voyez? Ce qui est fou, mais vraiment fou, dingue, c'est le scénario! Les acteurs sont vraiment bon pour le comique, mais là c'est totalement hors sujet, non merci! Il y a des oliviers qui poussent en arrière plan, des brins de muguet et des roses blanche, c'est bien plus qu'il n'en faut.
Prenons l'air un peu, le bus ne passera pas non plus demain.

Mardi 23 novembre 2010 à 2:01

Par Macmouth le Mardi 23 novembre 2010 à 2:44
Tes mots sont... Magnifiques.
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://crousticouette.cowblog.fr/trackback/3062236

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | Page suivante >>

Créer un podcast